11EME PANZER

TELLERMINE 35 - T.MI. 35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TELLERMINE 35 - T.MI. 35

Message  Invité le Dim 6 Jan - 21:49


La principale mine anti-chars allemande était la Tellermine 35. En forme de disque assez plat, la Tellermine explosait lorsqu'une charge de 350 livres ou plus appuyait sur le bouton pressoir situé en son centre. Mais elle pouvait également être utilisée avec un détonateur pour les cas spéciaux. Cette mine était bien entendu exclusivement destinée aux chars (quoiqu'un homme très lourdement équipé pourrait la faire exploser en marchant dessus) et pouvait détruire les chenilles de n'importe quel tank, et donc le neutraliser.







Mine en aluminium, de forme circulaire, d'environ 30 cm. de diamètre sur 8 cm. de haut.
Elle est surmontée d'un couvercle légèrement bombé au centre duquel le système de percussion fait saillie.
L'allumeur est le T. Mi. Z. 35. Un ressort à boudin relie intérieurement le couvercle au corps de la mine.








L’effort de pression pour déclencher la mine est de 90 kg ce qui s'est avéré beaucoup trop légèr. Une grande partie de l’énergie dégagé lors de l’explosion est simplement perdue, puisque la détonation avait lieu, dés la première pression du véhicule sur la mine.
La "T.MI. 35 N1" a été amélioré par les "T.Mi. 35 N3". Pour cette mine, le plateau de pression a été modifiée de telle sorte que maintenant, un effort de pression de 210 kg soit nécessaire. Les forces armées ont possédé au commencement de la guerre un total de 773.000 TellerMinen.
Elle sera remplacé par la Tellermine 35 N3.
Elle servira également de modèle pour la mine AC française MI AC 48







DIMENSIONS & CARACTERISTIQUES

Couleur : Europe : grise, vert foncé. Désert : beige.

Diamètre: 300 mm

Hauteur..: 80 mm

Poids : 9 kg.

Charge : 5,4 kg. T.N.T.

2 trous de piégeage, l'un sur le côté opposé à la poignée, l'autre à la base.







La mine peut-être retrouvée en assez bon état de conversation de par son enveloppe en aluminium.

Cette mine est transportée avec son amorçage en place et vérrouillé. Les allemands disposaient de deux emballages différents; l'un contenait deux mines et, garni pesait 23 kg; l'autre contenait une mine et pesait garni 12,7 kg.







Mis en oeuvre :

Sous la pression d’une charge de 100 kg en son centre ou de 200 kg sur les bords, le dessus de la mine s’affaisse malgré son ressort, provoquant le fonctionnement du T.Mi.Z 35 qui initie le détonateur, puis la charge.







FONCTIONNEMENT :

1° Un poids de 100 à 200 kg. sur la plaque de pression enfonce cette plaque et fait descendre le porte-amorce ;

2° Celui-ci appuie sur la tête du percuteur et brise la goupille de cisaillement qui maintient le percuteur à la posi­tion armée ;

3° Le ressort de percussion projette le percuteur sur l'amorce qui met le feu au détonateur, au relais et à 1a charge principale.







NEUTRALISATION:

1° S'assurer que la mine n'est pas piégée en la tirant au câble et dévisser l'allumeur T. Mi. Z. 35.

Dispositifs de sécurité

2° Au moyen de la tringle qui pousse la goupille, au travers du percuteur et l'empêché de descendre.

3° La tige fixée sur le cadre « Scharf - Sicher » possède une came qui par rotation vient se placer sous le percuteur.
Si la tringle de sécurité force, tirer la mine ou la détruire sur place.

ATTENTION: Il existerait des modèles piègés de par leur conception en usine.



Source ... texte de Eric Dubant, démineur à la Sécurité Civile.







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

tmi35

Message  Invité le Ven 29 Mar - 20:36

bonjour

pour etayer le sujet je me permet de rajouter ces vues de la caisse de transport
elles etaient le plus souvent utilisés par les vehicule de transports de troupe
on peux noter les feutres ainsi que les tampons de caoutchouc destinés a caler les mines









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum